• HDN Academy

La Nutrition au service de la Performance


L’entraînement n’est pas le seul facteur de performance… Cette évidence alimente souvent des discussions. Mais quels sont les autres facteurs de performance et comment se les approprier ?

La bonne attitude, en effet, consiste à chercher à comprendre le fonctionnement de notre corps lors d’un exercice physique, et d’acquérir les notions, les repères et les habitudes propices à notre performance.

Le premier constat que l’on peut faire est qu’un sportif en pleine possession de son potentiel est la résultante de sa condition physique, de son mental, de sa respiration, et de sa nutrition. Cela peut certes paraître évident, mais force est de constater que rares sont les sportifs qui s’occupent réellement de tous ces facteurs et notamment celui de l’alimentation. Pourquoi ? Est-ce compliqué, y-a-t-il des fondamentaux ?


Si on veut instaurer des repères nutritionnels chez les sportifs plusieurs phases et principes sont à respecter :


  • Avant : la préparation est permanente. Une alimentation équilibrée en est la clé de voute. Apprendre à connaître ses besoins personnels, les apports des différents aliments, veiller sur l’origine…

  • Pendant : la nutrition sportive durant mon effort obéit à certaines règles que je dois impérativement connaître. Le premier constat est que je perds forcément beaucoup d’eau, et par voie de conséquence, des sels minéraux et des vitamines. La durée et/ou l’intensité vont provoquer une fatigue qui a aussi ses conséquences sur la concentration, la fibre musculaire, la sensibilité de mes organes digestifs,…

  • Après : la récupération est un moment privilégié qui est souvent abordé sous le seul angle de la convivialité, mais le geste nutritionnel est extrêmement important, et peut me permettre de récupérer mieux, plus vite, et idéalement me permettre d’enchaîner des efforts réguliers et d’éviter les blessures.


Les repères de bienveillances sont multiples et peuvent faire l’objet d’un accompagnement spécifique. En effet, performer ne se fait pas sans une attention bienveillante envers son corps. Les déséquilibres potentiels sont multiples : déshydratation, déséquilibre métabolique, épuisement glycogénique, dégradation musculaire, affaiblissement, ischémie … Par exemple, en plein effort, le sang se concentre plus dans les muscles que dans le système digestif. Là, il y récupère nos déchets. Et post effort, la circulation sanguine chargée de ces radicaux libres doit trouver un axe de drainage, d’évacuation… nos muscles doivent se reconstruire … Le corps nécessite une phase de récupération optimisée au niveau glycogénique, musculaire et ionique, si je veux optimiser mon potentiel.


Un organisme prêt à performer est un organisme, bien hydraté, bien alimenté, et qui a bien récupéré. La nutrition est indispensable sur le chemin de la performance. Maintenant, à vous de jouer, la balle de jeu ou de set est entre vos mains…



Avez-vous déjà effectué un bilan santé & bien-être nutritionnel ? Si ce n’est pas le cas, une équipe est à votre disposition pour faire le point. Lors de l’intervention du 3 février, vous pourrez déjà recevoir une information de grande qualité, et vous pourrez prendre un rendez-vous privé.


70 vues0 commentaire